Gaillac Toulza

 

 Bonne année 2019 et meilleurs voeux

Foyer rural

Reportage du mois

20 minutes pour comprendre Noël

Quand Odin t'apporte un cadeau!

à découvrir!

Météo en France

2018

Tous les records battus

Bilan ci-dessous

Taï Chi

Reprise des cours

Jeudi 10 janvier 2019

à 19h45

Foyer rural

Apiculture pour tous

Foyer rural

Prochaine séance de formation

mercredi 16 Janvier 2019

19H00

6 € la séance

2 fois par mois

Panneau d'affichage des initiatives gaillacoises

Vos demandes de partage, affiches, activités en affichage temporaire  (06 51 60 48 45)

Pré-bilan météo sur la France en 2018

Encore tous les records battus!

21/12/2018

 

(Bilan climatique provisoire établi le 20/12/18)

La moyenne de la température annuelle, proche de 14 °C, devrait se situer 1,4 °C au-dessus de la moyenne de référence 1981-2010. Cet écart fait de 2018 l'année la plus chaude en France métropolitaine depuis le début des mesures en 1900, devant 2014 (+1,2 °C) et 2011 (+1,1 °C).

Les températures maximales, supérieures aux normales* de 1 à 2 °C, ont été particulièrement élevées sur le quart nord-est du pays où elles ont été en moyenne plus de 2 °C au-dessus de la normale

Après un mois de janvier au 1er rang des mois de janvier les plus doux, le mois de février a été frais suivi d'un mois de mars proche de la normale*. Puis, depuis avril, les températures sont restées en moyenne plus élevées que la normale.L'été 2018 s'est classé au 2nd rang des étés les plus chauds derrière 2003, avec des températures supérieures aux normales de 2 °C.

D'avril à décembre, la France a ainsi connu 9 mois chauds consécutifs. Une telle séquence est inédite depuis le début du XXe siècle.

Le cumul de précipitations a étélégèrement excédentaire*en moyenne sur l'année et sur la France, mais très contrasté géographiquement.

Le pourtour méditerranéen et la Corse ont été bien arrosés avec un excédent de 30 à 60 %. Durant l'automne notamment, les régions méridionales ont été frappées par de violents épisodes méditerranéens accompagnés de pluies intenses qui ont généré des crues rapides et des inondations localement dévastatrices. Souvent proche de la normale sur le reste du pays, la pluviométrie a toutefois été déficitaire de 10 à 20 % le long des frontières du Nord et du Nord-Est, voire localement de près de 30 % en Alsace, Lorraine et Franche-Comté qui ont connu une sécheresse record au cours de l'automne. Depuis le début de l'année (jusqu'au 20 décembre), on a ainsi relevé seulement 768 litres/mètres2 à Epinal dans le Grand-Est, soit un déficit de 20 %, mais 971 litres/mètres2 à Montpellier dans le Languedoc, soit un excédent de 60 %.

Le premier semestre a bénéficié d'une pluviométrie abondante, avec un excédent supérieur à 60 % en janvier et mars. La France a ensuite connu un déficit pluviométrique persistant jusqu'à fin novembre, qui a frôlé les records en septembre. Sur les régions du Nord-Est, la sécheresse des sols superficiels, qui s'est installée en fin d'été, est en atténuation depuis les premiers passages perturbés en décembre.

L'ensoleillement cumulé sur les 12 mois, proche de la normale** sur le sud de la France,a été excédentaire de plus de 10 %sur la moitié nord. Sans atteindre les valeurs record de 2003 sur ces régions, la durée d'ensoleillement a été remarquable près des frontières du Nord et du Nord-Est avec un excédent proche de 20 %, voire localement supérieur.

2018 : l’année la plus chaude en France

21/12/2018

En Allemagne, en Autriche et en Suisse, 2018 est également l'année la plus chaude enregistrée depuis le début des relevés météorologiques. Il est possible que ce soit aussi le cas à l'échelle de l'Europe.

Deux causes principales expliquent cette année exceptionnellement chaude :

Des configurations météorologiques propices à la chaleur

Depuis la fin du printemps, on a vécu de fréquentes situations de type « régime scandinave », c'est-à-dire des hautes pressions centrées sur la Scandinavie. Ce type de temps favorise l'apport d'air continental particulièrement chaud durant la période estivale. L'été 2018 est d'ailleurs le second été le plus chaud depuis le début des mesures (derrière 2003).

Le changement climatique

Les situations météorologiques ne peuvent expliquer à elles seules une année aussi chaude. Dans le cadre du changement climatique la température moyenne sur la France augmente régulièrement depuis plusieurs décennies. Sur les 10 années les plus chaudes, 9 se sont produites après l'an 2000 !

Ce réchauffement climatique a déjà de nombreuses conséquences : des vagues de chaleur plus fréquentes, moins de neige l'hiver en moyenne montagne, plus de surfaces impactées par la sécheresse… On peut retrouver des explications détaillées dans la vidéo suivante.

2018 : année la plus foudroyée depuis 30 ans

04/01/2019

Météorage vient de publier un premier bilan de foudroiement pour 2018.

Avec 725000 éclairs nuage-sol et 296 jours d'orages, 2018 est ainsi l'année la plus foudroyée depuis le début des mesures, devant 1995 et 1994. 
Densité annuelle d'impacts de foudre au sol en 2018
Densité annuelle d'impacts de foudre au sol en 2018 © Météo-France - Météorage
(Cliquer sur la carte pour l'agrandir)
 
Le mois de mai a été particulièrement remarquable avec 182125 impacts, 3 fois plus que la normale !
Il a été marqué par la circulation récurrente de gouttes froides (minima de pression associés à de l'air froid d'altitude) ayant contribué à rendre la masse d'air instable, tout en permettant une bonne alimentation des basses couches en air doux et humide. 
 
Les orages ont souvent été forts avec de la grêle, de violentes rafales de vent et des précipitations parfois intenses. Le samedi 26 mai par exemple, un violent orage de grêle s'est abattu sur Bordeaux (avec une intensité exceptionnelle de 22 mm de pluie en 6 minutes !). Ce même jour, on relevait un vent de 112 km/h à Angoulème.
 
La journée du 28 mai a été particulièrement foudroyée avec 33759 impacts. Ce jour là, il est tombé 54,3 mm en 1 heure à Rouvroy-en-Santerre dans la Somme (l'équivalent d'un mois de pluie!).
 
Cumuls de pluie lundi 28 mai 2018 (en 24 h).
Cumuls de pluie lundi 28 mai 2018 (en 24 h). Lame d'eau "Antilope" et données de pluviomètres dépassant les 40 mm* en 24 h en chiffres rouge - © Météo-France 
La journée la plus foudroyée de l'année 2018 est le jeudi 9 août, jour de la St-Amour avec 41639 éclairs nuage-sol…
 
* 1 mm correspond à 1 litre d'eau par m2 

Décembre 2018 ensoleillé en montagne et en Méditerranée

Si les pressions ont été plus élevées que de coutume, la position de l'anticyclone n'a pas empêché les perturbations atlantiques qui le contournaient d'arroser, parfois copieusement, les régions du nord et de l'est pendant les trois premières semaines du mois. Ensuite, l'anticyclone s'est encore renforcé avec un temps devenant sec en dernière semaine mais parfois durablement gris en raison des nuages bas, brumes et brouillards tenaces dans les régions de plaine.

De ce fait, l'ensoleillement a été excédentaire par rapport à la normale*, d'une part en Méditerranée (sous l'influence prédominante du mistral et de la tramontane qui dégageaient le ciel) et d'autre part en montagne (le relief se situant au-dessus des plaques de nuages bas confinées dans les plaines et les vallées). L'excédent dépasse parfois 30 % comme à Montélimar avec 122 heures de soleil mais la ville la plus ensoleillée fut Saint-Auban dans les Alpes-de-Haute-Provence avec 176 heures de soleil, presque 6 heures par jour, mais assez loin du record de décembre 1991 (216 heures).

En revanche, certaines villes ont battu un record de faible ensoleillement. C'est le cas notamment de Brest où le soleil ne s'est montré que 19 heures et 28 minutes (soit un déficit de 70%) battant un record vieux de 1956 ! A Dax, on a connu avec 49 heures et 28 minutes le mois de décembre le plus gris depuis 1991 (certains mois de décembre plus anciens avaient eu moins de soleil mais avec des instruments de mesure différents).

 

Un début 2019 sous hautes pressions

En ce début janvier, les pressions atmosphériques sont encore plus élevées que fin 2018.  Mercredi 2 janvier, les baromètres affichaient des valeurs largement supérieures à 1040 hectopascals entre les côtes de la Manche et l'Angleterre, atteignant même les 1045 hectopascals localement dans le Pays de Galles. Cet anticyclone va se maintenir ces prochains jours avec des valeurs dépassant 1030, voire 1035 hectopascals pour la première semaine de janvier. En fin de première décade, une baisse pourrait intervenir même si les pressions restent supérieures à la moyenne.



Evolution de la pression atmosphérique ramenée au niveau de la mer prévue à Brest par le CEP du 2 au 10 janvier 2019 © Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme, développé en partenariat avec Météo-France.


* : normales climatologiques : ensoleillement moyenné sur la période 1991-2010.

 


Ecole de Gaillac Toulza

ecole gaillac toulza

Suivez les activités pédagogiques, contactez les délégués de parents d'élèves, consultez le menus de vos enfants, ce mois, à la cantine...

Ecole de Gaillac Toulza

Le foyer rural "Terre de liens" a mis en place le:

0 % carbone

Ce site compense les émissions carbone pour une empreinte totalement neutre

Comprendre...


Bienvenue à vous sur le site de Gaillac Toulza, d'Escayre, de Saint Julien

Le village de Gaillac Toulza est situé à 30 minutes de Toulouse, dans le département de la Haute-Garonne, à la limite de l'Ariège, dans la région d'occitanie.

Vous trouverez sur le site gaillac-toulza.com plusieurs rubriques pour vous présenter le village, la mairie, l'école ainsi que les deux hameaux de la commune; Escayre et Saint Julien (à venir). Nous mettons à votre disposition les programmes d'activité, les manifestations à venir ou passées. Vous retrouverez dans les différentes galeries photos, les fêtes, cérémonies, activités...

Vous pouvez communiquer directement avec les personnes ou associations par l'intermédiaires des formulaires de contact. Vous pouvez envoyer vos photos, intervenir, demander de nouvelles rubriques et en animer certaines.

Le site est hébergé sur un serveur sécurisé, nous ne gardons aucun log, aucune adresse IP, nous protégeons ainsi vos données personnelles. Les courriels que vous envoyez par l'intermédiaire du site ainsi que vos adresses mail ne sont pas collectés, mais transmis directement à leurs destinataires...

Nous vous souhaitons une agréable visite!

Connexion

Nous contacter

Si vous souhaitez plus d'informations, remplissez ce formulaire. Nous reviendrons vers vous dès que possible.

captcha