Le site GAILLAC-TOULZA.COM = 0% d'émissions carbone...

 

L’usage d’un site Internet émet un grand nombre d’unités carbone (CO2) à cause de la consommation de courant. Ce courant est utilisé par les serveurs qui hébergent les sites web que vous visitez, mais également chez les utilisateurs (ordinateurs, écrans, etc.). Sur le site d’Escayre.fr, gaillac-toulza.com, nous veillons à neutraliser les émissions carbone (CO2) émises par le site et nos serveurs. Notre serveur d’édition émet ce fameux CO2, (celui qui diffuse le site que vous visitez actuellement).

Pour compenser la consommation de CO2, nous plantons tout simplement des arbres.


D’après une étude d’Alexander Wissner-Gross, diplômé en physique de l’université américaine de Harvard, la consultation d’une page web conduit en moyenne à l’émission de 20 milligrammes de CO2, soit 0,02 gramme. Pour un blog avec un trafic moyen (environ 15 000 pages vues par mois), cela correspond à des émissions annuelles de 3,6 kg de dioxyde de carbone. Cette valeur est à remettre en majeure partie sur le compte de la consommation électrique liée à l’utilisation de serveurs et matériels informatiques, et à leur refroidissement, très énergivore.


Combien de CO2 un arbre est-il capable d’absorber ?


Il est difficile de donner une réponse précise et certifiée. La capacité d’absorption de CO2 d’un arbre peut énormément varier, et dépend ainsi de l’essence de l’arbre, de son exposition à la lumière, de la période de végétation, les changements de température dans le milieu, de la quantité d’eau disponible et de la qualité des sols.
Il y a aussi différentes manières de calculer le potentiel d’absorption d’un arbre. Les valeurs usuelles que l’on retrouve vont de 10 à 30 kg de dioxyde de carbone absorbés annuellement par un arbre. On sait cependant que dans les premières années qui suivent la plantation, celui-ci ne peut absorber que peu de CO2 en comparaison avec le reste de sa vie.


La CCNUCC, Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements climatiques, a de son côté calculé et convenu de la valeur moyenne de 10 kg absorbés chaque année par un arbre. Petits gestes écolos, pour son investissement, le site de gaillac-toulza.com a choisi de rester relativement peu ambitieux sur ces valeurs, en retenant le chiffre moyen de 5 kg par arbre et par an. Ce conservatisme ne peut être que positif !


Un arbre suffit pour compenser les émissions de CO2 d’un blog

En reprenant les calculs ci-dessus, l’opération est très simple ! Sachant que la capacité d’absorption d’un arbre est estimée à au moins 5 kg de CO2 par an, et qu’un blog moyen en émet 3,6 kg, la plantation d’un arbre pour un blog doit permettre la neutralisation de son empreinte carbone sur l’environnement. La durée de vie moyenne d’un arbre étant de 70 ans, nous sommes assurés d’une compensation carbone durable, et même plus importante.


Comment et où les arbres sont-ils plantés ?

Nous avons donc décidé de planter deux arbres par an chez les particuliers, sur leur demande. Ces derniers doivent seulement prendre l’engagement de garder durablement les arbres proposés gratuitement. Pour compléter notre engagement, nous proposons des essences d’arbres en voie de disparition, histoire d’aller jusqu’au bout de notre partenariat avec la nature, n’hésitez pas à nous consulter si vous souhaitez accueillir un arbre chez vous.


En vous remerciant pour l’intérêt que vous portez à notre engagement !

 

Nous contacter