Biotomn - Les anges gardiens protecteurs de la planète

 

 

FERUS ( « ce qui est sauvage » en latin) est né en 2003 de la fusion d’ARTUS (association née en 1989 militant pour la sauvegarde de l’ours brun) et du Groupe Loup France (association née en 1993 avec l’apparition des premiers loups sur le territoire français).

b 1 q 0 p 0

FERUS a pour buts, en France, notamment dans les massifs frontaliers et en relation avec les pays européens voisins :

d’articuler et de coordonner toutes actions de recherche, de sensibilisation et d’éducation liées à la présence et à la réhabilitation du loup, de l’ours et du lynx,
de favoriser la réussite du retour naturel du loup là où les conditions sont favorables,
de favoriser le maintien et le renforcement des populations d’ours,
de favoriser le retour et le maintien des populations de lynx.

IMG 7012    IMG 7015

IMG 7140    IMG 7141

De plus, FERUS milite pour la cohabitation prédateurs/pastoralisme qui est possible en France, comme dans de nombreux pays européens. La prise en compte des intérêts particuliers du pastoralisme et des intérêts généraux et collectifs de la préservation de la biodiversité sont le fondement de l’action de FERUS. Il s’agit donc de les promouvoir et de les financer.

Ferus est la première association nationale pour la protection des grands prédateurs

Soutenez Ferus - Téléchargez le bulletin d'adhésion

Site Internet: http://www.ferus.fr/

Pour comprendre l'intérêt de la réintroduction du loup, Gaillac Toulza.com vous offre 4 minutes trente de vidéo

Comment les loups changent les rivières...

 

4 minutes trente pour comprendre les effets d'une "cascade trophique*"...

  Quand les Loups ont été réintroduits dans le parc national de Yellowstone aux États-Unis après avoir été absent près de 70 ans, la plus remarquable "cascade trophique" s'est produite. Qu'est-ce qu'une cascade trophique et comment exactement les Loups changent les rivières ?  Regardez...

George Monbiot explique dans ce film. "Quand nous essayons de choisir quoi que ce soit par soi-même, nous trouvons qu'il est attelé à tout le reste de l'Univers." - John Muir

 

*  En écologie, les cascades trophiques découlent d'interactions prédateur-proie qui affectent l'abondance, la biomasse ou la productivité de plus d'un niveau au sein d'un réseau trophique. Cela se produit lorsqu'un prédateur réduit l'abondance ou modifie le comportement de sa proie, ce qui diminue la prédation sur le prochain niveau trophique inférieur.

Les cascades trophiques ont initialement été perçues comme un mécanisme peu commun et typique des écosystèmes aquatiques peu diversifiés, parce que les premières évidences empiriques ont été décrites dans ce type de milieu. Aujourd'hui, on dispose d'exemples de cascades dans tous les principaux biomes, tant terrestres qu'aquatiques, des tropiques aux pôles.

Le concept de cascade trophique trouve des applications en conservation, gestion et restauration des écosystèmes, ainsi qu'en génie écologique.