Le village de Gaillac Toulza

 

 

Jérémie, proposait son pain, au levain naturel, cuit au feu de bois. Mais pas que... Il avait emmené avec lui un drôle de four à bois sur remorque... Et il a proposé, toute la journée, de découvrir les céréales panifiables et la fabrication du pain à travers plusieurs étapes, du pétrissage, au façonnage jusqu'à la cuisson.

 IMG 6913   IMG 6915

IMG 6917   IMG 6918

IMG 6919   IMG 6921

Vous pouvez le retrouver à Mauvaisin, et sur http://mauvaisvoisins.blogspot.fr/p/le-boulanger.html

 

gaillac

Blason de la ville de Gaillac Toulza (D'azur au coq d'argent, crêté, barbé, becqué et membré d'or, surmonté de trois fleurs de lys du même rangées en chef)

Tolza, Tholza, Toulza...

Historique: Tolsa, Tholza, Tolza, Toulza, etc...
Malgré ces variantes d'orthographe, est le nom d'une très ancienne famille noble du pays Toulousain, dont il est souvent question dans les registres de l'Inquisition, dans la chartre de Sicard Alaman, de 1247; dans le Saisimentum comitatus Tolosae de 1271, dans l'Ode à la Vérité, ou est cité Gaillard Toulza parmi les plus vaillants chevaliers qui accompagnaient Duguesclin; dans l'histoire générale du Languedoc, etc.
Cette famille était établie primitivement dans le Lauragais, ou elle possédait plusieurs fiefs nobles. Un de ses membres, Bernard, frère de Gaillard Toulza, fut se fixer à Rabastens en Albigeois, ou il fit branche. C'est la seule qui existe aujourd'hui (1826). Elle a donné des hommes distingués à l'armée, à la magistrature et à l'église. Avant la révolution, les armoiries de la maison de Toulza étaient telles qu'elles sont représentées ci-dessus... (télécharger Armorial Toulousain)