Gailhac Toulza - Gaillac Toulza

 

 Anciennement Gallax ou Galac, Gaillac-Toulza est un petit village paisible situé à 40 km environ au Sud de Toulouse. Il est construit en bordure du Calers qui est un affluent de l'Ariège.

La grande rue de Gaillac Toulza possède quelques demeures intéressantes, à savoir l'ancien couvent ainsi que les maisons Dorio et Mialhe. L'église a été dédiée à Saint-Etienne puis à Notre-Dame, elle date du XII ème siècle et a subi plusieurs restaurations. Son portail gothique est d'origine, son clocher date du XVIII ème. En 1812 a été construite la fontaine Sainte de Saint-Julien, elle fait l'objet d'une procession le 28 août, jour de la fête du Saint. Sur la commune, on peut voir outre l'ancienne abbaye de Calers, le château de Verdaich qui abrite aujourd'hui une clinique de rééducation fonctionnelle.

 

 

 Les maisons les plus anciennes s'organisent autour de la Grand Rue ou parallèlement. Cette rue fait partie de la route départementale 25 qui relie la vallée de l'Ariège à celle de la Lèze. La commune se répartit sur un vaste territoire varié de plaines et de coteaux cultivés ou boisés.

 

 

Ce village fut construit au XIIe siècle par les moines cisterciens de l'abbaye de Calers toute proche. Il fut détruit pendant la guerre des Albigeois, reconstruit en bastide et à nouveau détruit au XVIe siècle à l'occasion d'autres guerres de religion.

 

 

Ce village fut construit au XIIe siècle par les moines cisterciens de l'abbaye de Calers toute proche. Il fut détruit pendant la guerre des Albigeois, reconstruit en bastide et à nouveau détruit au XVIe siècle à l'occasion d'autres guerres de religion.
La commune est constituée de hameaux dont les plus importants ont une église, Escayre (église Saint-Paul) et Saint-Julien (église de Saint-Julien connue pour son pélerinage du 28 août avec procession à la "fontaine sainte"). Gaillac Toulza est une des 3 à 500 bastides (tiré de l'occitan: Bastida1) du sud-ouest de la France. Les bastides étant des villes neuves bâties entre 1222 et 1273 et réparties sur 14 départements.

 

 Fondation du village de Gaillac Toulza

 

 

Un instituteur de Gaillac-Toulza, Toussaint-Honoré Fauré, épousa une fille du village qui donna naissance, à Pamiers, au célèbre Gabriel Fauré (en 1845), compositeur et organiste. Au cimetière on peut découvrir le caveau de la famille Fauré.

 

 Vie et oeuvres de Gabriel Fauré en téléchargement

 

gaillac toulza le village

gaillac

Blason de la ville de Gaillac Toulza (D'azur au coq d'argent, crêté, barbé, becqué et membré d'or, surmonté de trois fleurs de lys du même rangées en chef)

Tolza, Tholza, Toulza...

Historique: Tolsa, Tholza, Tolza, Toulza, etc...
Malgré ces variantes d'orthographe, est le nom d'une très ancienne famille noble du pays Toulousain, dont il est souvent question dans les registres de l'Inquisition, dans la chartre de Sicard Alaman, de 1247; dans le Saisimentum comitatus Tolosae de 1271, dans l'Ode à la Vérité, ou est cité Gaillard Toulza parmi les plus vaillants chevaliers qui accompagnaient Duguesclin; dans l'histoire générale du Languedoc, etc.
Cette famille était établie primitivement dans le Lauragais, ou elle possédait plusieurs fiefs nobles. Un de ses membres, Bernard, frère de Gaillard Toulza, fut se fixer à Rabastens en Albigeois, ou il fit branche. C'est la seule qui existe aujourd'hui (1826). Elle a donné des hommes distingués à l'armée, à la magistrature et à l'église. Avant la révolution, les armoiries de la maison de Toulza étaient telles qu'elles sont représentées ci-dessus... (télécharger Armorial Toulousain)